Une lutte incessante entre la lumière et les ténèbres sans plus savoir qui représente le bien et le mal dure depuis désormais plus de 50 ans.mais alors qu'on croyait que les hostilités se calmaient ,quelque chose se réveille.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le numero 7, le Tueur

Aller en bas 
AuteurMessage
Satsujinki
Archetype: Death
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 29

Fiche personnage
Race: Archetype
Armes/Bestialité: Couteau
Compétence: Death perception

MessageSujet: Le numero 7, le Tueur   Mer 11 Nov - 18:10

Pseudonyme: Satsujinki
Age: 19 ans
Sexe: Masculin
Numéro du Tatouage/Élément représenté: Numéro VII/Mort


Physique: Avec ses 1m69 et 57 kilos, malgré sa renommée et la terreur qu'il inspire, Satsujinki est plutôt frêle et semble fragile la première fois qu'on le voit. Mais cela cache les capacité surhumaine d'agilité et de vitesse dont il fait preuve. Coté apparence, il ne se fait pas remarquer, et se fond dans la masse sans souci. Du moins, si on ignore les bandages au milieu du visage, l'empêchant de voir. Ses yeux d'ailleurs sont d'un argent pur, rare et magnifique ainsi que la source de son pouvoir.
Pour les vêtements, il porte un jean bleue sombre et un t-shirt noir a manche longue, ainsi qu'une veste sans manche a capuche bleue. Même coté vestimentaire, il fait dans le classique.

Caractère: Le numéro 7, bien que représentant la mort, n'était pas aussi froid qu'on puisse le penser a première vu. Il sait mieux que personne que la mort est une fin, il préfère juste stopper l'ennemie plutôt que le tuer s'il le peut. De même, il n'as rien contre les autres, sachant que chacun se bat pour son but. Il est généralement calme et ne se fait pas remarquer, préférant écouter. Mais si on apprend a le connaître, il n'est pas bien méchant, un bon compagnon même, et un allié qu'on apprécie avoir a ses coté en combat.

Signes particuliers: Les bandages au milieu du visage, cachant les yeux. Collectionne les armes blanches.


Compétences:
  • Actives: Pas vraiment une capacité active, mais il compense sa force qui est semblable a un humain ordinaire par une agilité qui n'a aucun égal, même parmi les autre Ouroboros. Si certain croit qu'il se téléporte, il se déplace simplement trop vite pour est perçu. De même, il réalise des prouesse acrobatique comme courir sur les mur sans souci et même sur le plafond, sans se soucier de la gravité.
    Il possède quand même deux techniques datant de sa vie humaine:

    • Jyunana Bunkatsu (17 dissection): découpe la cible en 17 morceau avec l'aide des lignes et d'une vitesse extrême, tel que cela semble instantané.

    • Kyokushi: Nanaya (Mort extrême: Sept nuit): N'usant pas des lignes ou des points, il lance son couteau dans le cœur de la cible et se déplaçant instantanément au dessus de son ennemie, lui tord le coup en même temps.


  • Passives: Sa véritable puissance provient de sa capacité passives qui consiste a voir la mort des choses sous forme de point ou ligne sur l'être en question. Il est le seul a pouvoir les voir et représente la mort, la fin de toute chose. Tout est voué a mourir, a ce que sont existence s'arrête.
    Les point qu'il voit provoque cette arrêt d'existence s'il est percé par quoi que ce soit. Les lignes permet de couper cette existence, sans que celle ci puisse faire quelque chose contre. Mais couper ne provoque pas toujours la mort. Il peut couper/percer avec tout ce qui passe sous la main, et même avec la main elle même, ça s'enfonce comme du beurre peut importe l'outil si on vise exclusivement les lignes/points.
    Cette capacité est passive car il ne peut que voir ces lignes. Il doit user de ses propre moyen pour les atteindre. De même, utiliser ses yeux trop longtemps, sachant qu'il ne peut pas désactiver la vision, est dangereux pour sa santé mental. Ils symbolise la mort, et donc, plus la mort est proche, plus il y a de ligne et de point. Comment réagir quand on se regarde dans un miroir et que l'on voit sa propre mort?
    Porter dans ses dernier retranchement, il lui arrive de voir la mort des concept même. Par exemple tant le concept de «La distance entre lui et sa cible», il peut réaliser une véritable téléportation. Les possibilité sont illimité.

  • Arme(s):Couteau




Histoire:

Chapitre 1: Begining of the end.

Comme tout Archetype, Satsujinki a commencé son existence en temps qu'humain. Nait dans une famille banal il y a 20 ans, en plein époque de conflit humain/hybride, même si il y avait des membres des deux race dans chaque camps.
Il fut donc, comme tout enfant humain en majorité, entrainé a la guerre des l'age de 12 ans, faisant parti du plan pour former rapidement des soldat d'élite. C'est a 15 ans qu'il fut envoyer pour la première fois au combat. Son entrainement fut centraliser sur les technique d'assassinat, n'étant pas assez fort physiquement pour le combats pur. Mais dans le groupe d'assassin, il était le meilleur. Un sorte de prédisposition pour cet art. C'est pour cela qu'il fut envoyer si tôt en mission, ayant déjà le niveau requis.
Malheureusement, ça ne s'est pas bien passer du tout. Même s'il était très douée, il n'en restais pas moins un jeune soldat immature. Il a voulu accélérer les chose et tuer le général ennemie de la bataille, mais il a échoué et fut l'un des nombreux blesser grave d'un piège explosif. Le souffle de l'explosion détruisit son arme, contenant le fragment de mana et l'incrustant dans ses yeux, le privant de la vue.
Suite a cela, il fut hospitalisée 1 ans, pour rééducation du a sa cécité. Évidement, aucun chance qu'il reviennent dans l'armée, après une tel erreur et sans vision. C'est après cet année de repos, que le fragment de mana s'activa...



Chapitre 2: Your death was shown to me.

Il se réveilla un jour, comme tout autre jour, a une différence pour les médecin: il avait ouvert les yeux et semblai voir. Aucun d'eux pu découvrir ce qu'il s'était passé, ils mirent cette guérison sur le compte du fragment de mana s'étant loger dans ses yeux, le privant de vision. Le mana étant encore mystérieux a cette époque, il n'était pas rare de voir des effets secondaire imprévu. Mais dommage pour les médecin, cette guérison semblait avoir affecté le cerveau du garçon, comme il est écrit sur le rapport de soin:

« Après 12 minute a vérifié si le patient avait bel et bien retrouver ses faculté visuel, il parla enfin. Ses paroles furent pour le moins étrange, demandant pourquoi les mur, plafond, objet et même nous autre médecin sommes couvert de gribouillis. Demandons une vérification du [...] »

Mais le cerveau du garçon n'avait aucun souci, seulement maintenant, il voyait des sortes de lignes sur les objet et les gens. Il n'en parla qu'a ce moment là, se rendant compte qu'il était bel et bien le seul a les voir. Ainsi, il sorti de l'hôpital après un peu plus d'un ans de soin, cachant sa vision altérée.
Pendant quelque temps après ça, il tenta de se renseigner sur ces lignes, lisant documentation sur la magie et le mana, mais aucun ne pus lui donner une réponse satisfaisante. S'ensuit des testes conduit par lui même, où il découvrit une chose: il peut couper ses lignes sans aucune difficulté. Couper les lignes d'être vivant peuvent les tuer si couper sur un endroit vitale et couper ceux d'un objet permet simplement de le trancher, mais peut importe la matière, le couteau s'enfonce comme du beurre.
C'est peu après qu'il se rendit compte que c'était dangereux pour lui même, lui donnant de puissant mal de crane après de long moment de concentration. Heureusement, porter des lunettes permet de supprimer les lignes, qui ne sont plus visibles, mais toujours là. Mais ce qu'il ne savait pas encore, c'est que ces mal de cranes n'était qu'un avertissement, que quelque chose en lui changeai.



Chapitre 3: Brand new everyday.

Après avoir découvrit tout ce qu'il pouvait sur ses yeux, il décida de demander a réintégrer l'armée. Après tout, c'est la seul chose qu'il sait faire: assassiner. Mais il ne fut pas pris pour plusieurs raison comme la peur qu'il refasse la même erreur qu'avant, et même on ne prend pas d'assassin a lunette, les lunettes étant dangereux pour le porteur sur le champ de bataille.
Il fut donc forcer de commencer une nouvelle vie. Il eu d'abord l'idée de travailler comme mercenaire, voir même rejoindre l'autre camp, mais il ne garda pas ces idée bien longtemps. Il prit un boulot d'homme a tout faire dans une famille noble. Ça se passait très bien, et permit de l'habituer a la vie normal. Avant qu'il s'en rende compte lui même, il était heureux ici. De plus, il n'était pas insensible a l'héritière de la maison. Servir ici était un véritable paradis pour lui, loin des combats.
Mais il ne peut pas échapper a son destin. Ses yeux ne s'arrangeait pas, il voyait des points a présent, encore plus efficace que les lignes: ces points provoquait la fin de l'existence de la chose, coupant par la même occasion toute les lignes de cette chose. De plus, les lunettes n'offrait plus une protection intégral. A certain moment, il pouvait voir parfaitement les lignes et points malgré les verres et associer a un incroyable mal de tète, il ne pouvait que se chercher un endroit vide pour se reposer et attendre que ça passe.
Il ne put pas cacher plus longtemps ce mal, et un jour, s'effondra de douleur au milieu de tout le monde. Ils l'amenèrent rapidement a l'hôpital, et la bas, aucun ne put découvrir la cause de l'effondrement. Ils furent donc forcer de la libérer vite. Mais a partir de maintenant, ses crises se furent de plus en plus nombreuse, et on pouvait tout simplement que le coucher sur son lit pour que ça passe. Le rêve était a présent parsemé d'inquiétude...



Chapitre 4: Welcome to this wonderful killing chamber.

Et un jour, ce rêve s'effondra. La guerre contre les hybride de Melaroth vinrent jusqu'à leurs ville, et les batailles firent rage prêt de chez eux. Pour protéger son rêve, il prit la décision de protéger la ville. Il réussi a ralentir considérablement l'avance ennemie, n'ayant rien perdu de son talent d'assassin, mais cette fois sans le coté immature qui lui avait fait échouer sa carrière militaire. Un terrifiant tueur qui ne s'en prenait qu'au hybride. Tellement d'hybride qu'il en devint un spécialiste et tellement de victime qu'il se fit un nom dans le camp ennemie. Satsujinki était né, signifiant tueur dans un ancienne langue.
Mais le tournant de la bataille arriva le même jour que l'apparition du gouffre abyssale. Il subit un mal de tête continue pendant la journée, mais pas aussi fort qu'avant. Durant ce jour fatidique, il tua plus que jamais, avant de ce rendre compte qu'il s'agissait d'une diversion pour l'attirer dans un piège, loin de la cité. Il surmonta l'embuscade, et revint a la ville. Trop tard. La ville n'en était plus une. Des cadavres humain et hybride, qu'il soit civil ou militaire, jonchés les rues par milliers. Tout ce qu'il restait de vivant était les quelque hybride ayant gagner cette bataille, dévorant les corps par la folie animal auquel ils avaient succombé.
Le carnage final commença quant ils virent encore un humain debout. Il se fichait qui il était, ils voulaient le manger, et ce jetèrent tous sur lui. Et Satujinki ne bougea pas, même alors qu'il se faisait dévorer par les bêtes. Les morsure n'était rien a coté de ce qui le faisait vraiment souffrir. Son mal de crane s'était réveiller, plus douloureux que jamais. Il voulut mourir plutôt que ressentir une tel douleur.
Et, il mourus.



Chapitre 5: Do you understand? This is what it's mean to kill something.

L'humain surnommer Satsujinki mourus. Et l'Archetype de la mort vit le jour, entouré des bêtes assoiffer de sang, de son sang et de sa chair. Les lunettes ne servait a rien a présent, sa vision était devenu incontrôlable, mais la douleur n'affectais plus le nouvel Archetype. Transcendant l'humanité, la douleur ne fut qu'un détail. Il devait tuer, tuer ce qui l'avait tué. S'entretuer. Et il ne fut jamais aussi heureux, aussi excité.





Chapitre 6: The Seventh: «If God is alive, I can kill him.»


La ville n'était plus que ruine, l'odeur de la mort faisait fuir même les plus courageux, les cadavre en décomposition était tellement nombreux qu'il était impossible de circuler et si quelqu'un arrivait malgré tout a entrer, quelque soit la raison, son corps ne fut jamais retrouver.
Cette endroit était le fief de l'incarnation de la mort, dont les victimes disparaissait, tuant leurs existence même et réduisant leurs corps en poussière. Il resta quelque temps ici, s'habituant a sa nouvelle condition et nouvelle vision, car a présent, il pouvait tuer les concepts même des choses. Il se demanda qu'est ce qu'il ne pouvait pas tuer, et parti a sa recherche.
C'est au gouffre abyssale qu'il eu peut être trouver celui qu'il ne pourrait pas tuer. Celui qui fit ce gouffre en personne. Il comprit immédiatement qui cette personne était. Sans doute sa nature d'Archetype. Cette personne était similaire, un Archetype, celui du néant. Il se demanda s'il pouvait tuer le néant, détruire l'existence du néant même. Et il le trouva facilement, les Archetype s'attirant, seul, dans un bâtiment qui semblait prêt a accueillir d'autre de son espèce. Neuf sièges trônait dans une salle central, chacun avec un numéro et une inscription au dos:


« Dieu créa la terre et ses habitants en 6 jours et 6 nuits. Il se reposa le 7eme jour. Et la 7eme nuit, la mort força la fin de tout. »

Il s'assit sur ce siège, le septième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le numero 7, le Tueur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» le numero de telephone
» [Quête] Tueur psychopathe à Delirium City
» Recherche absolument un defenseur numero 4...
» ALERTE ! VACCIN TUEUR OBLIGATOIRE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Dawn :: RPG :: Présentation des personnages-
Sauter vers: